Le Wakeypedia

Accueil / Actualité / Le syndrome du choc toxique, ça vous dit quelque chose ?

Le syndrome du choc toxique, ça vous dit quelque chose ?

2 Mar 2020 | Actualité, Ce qui se passe chez Wakey, Décryptage, Lifestyle | 0 commentaires

 

Le syndrome du choc toxique (SCT) est une pathologie rare méconnue de beaucoup qui peut être déclenchée suite à l’utilisation d’une protection menstruelle interne. Cela peut notamment se manifester en gardant des tampons ou coupes menstruelles trop longtemps, amenant à la prolifération de bactéries et à une maladie infectieuse qui peut devenir dangereuse si elle n’est pas détectée à temps… (Sans vouloir plomber l’ambiance il vaut mieux être au courant !)

 

Mais c’est quoi les symptômes d’un choc toxique ?

 

Le syndrome du choc toxique est une maladie infectieuse causée par une bactérie : le staphylocoque doré. Cette bactérie fabrique une toxine, qui pénètre dans la circulation sanguine, avant d’atteindre un ou plusieurs organes. Cette bactérie est naturellement présente dans notre environnement et n’est à l’origine d’aucuns dangers apparents. Cependant, lorsqu’elle entre en contact avec du sang, elle peut devenir dangereuse.

Quand un choc toxique survient, les femmes peuvent souffrir de vomissements, de fortes fièvres, de fatigue, de maux de gorge et de tête ou encore d’éruptions cutanées (des plaques rouges qui ressemblent à des coups de soleil). Ces symptômes peuvent également amener à des finalités bien plus dramatiques parfois…Si vous sentez que ces derniers (qui peuvent s’apparenter aux symptômes d’une grippe tenace) surviennent, premier réflexe : enlever votre protection interne. Second réflexe : aller à l’hôpital pour être pris en charge par un médecin.

La plupart des tampons que l’on retrouve en grande surface ont des compositions qui laissent à désirer, à base de produits toxiques et parfois de pesticides. De plus, ils ont régulièrement une couche synthétique à l’extérieur qui facilite l’application mais favorise néanmoins la prolifération de bactéries. Non seulement la composition est un facteur du choc, mais le fait de garder une protection interne trop longtemps (plus de 4 ou 6 heures) est également risqué et à proscrire.

En ce qui concerne les coupes menstruelles, il existe toujours un risque si vous en faites un mauvais usage. Oui la cup est une véritable révolution dans l’univers des protections intimes, c’est économique et écologique, mais nous ne sommes pas sur un risque zéro pour autant. Il y a des règles à suivre, et on est là pour vous en parler !

Les topissimes produits Dans Ma Culotte

 

C’est quoi les solutions pour éviter ça ?

 

Il existe tout de même des mesures de prévention qui permettent de limiter les risques d’infection :

1- Bien se laver les mains avant d’utiliser un tampon ou une coupe menstruelle (mais également après utilisation)

2- Pour les tampons, les choisir bio (on en retrouve évidemment chez Wakey)

3- Pour la cup, bien la stériliser entre chaque cycle et bien la nettoyer avant de la remettre (idéalement avec un savon)

4- Ne pas garder des protections trop longtemps (une cup on dit 6 heures maximum, les tampons plutôt 4 heures)

5- Éviter de mettre une protection interne durant la nuit (à moins de vouloir mettre un réveil pour changer de protection…)

6- Si vous préférez les protections internes, essayez d’alterner avec des solutions externes !

La solution la plus efficace reste de passer à des protections externes (avec une bonne composition bien sûr, et lavables c’est encore mieux) pour éviter tout risque… Et parce que chez Wakey on pense d’abord à votre bien être, on vous aide à faire attention à vous : les protections menstruelles sont soigneusement choisies pour être de la meilleure qualité possible, tout en respectant l’environnement. Vous trouverez des cups en silicone chirurgical, des tampons bio non blanchis au chlore, des serviettes lavables avec du coton bio… et des culottes menstruelles !

Parce que non, le syndrome du choc toxique n’arrive malheureusement pas qu’aux autre, faites attention à la façon dont vous prenez soin de votre corps. Notre santé (et celles de nos proches) reste la chose la plus précieuse au monde 🙂

Consulter d’autres articles :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.